Ma lettre au Père Noël – 2017

Salut le barbu,

Comment tu vas ? Aujourd’hui je voulais venir te voir et te donner ma lettre chez toi, « Le Hameau du Père Noël » à Saint-Blaise … mais on était beaucoup, il fallait faire la queue sous la pluie avec un Petit-Loup de 13 kg dans les bras, alors je suis partie! Tu avais l’air tellement occupé !

Néanmoins, je voulais quand même t’écrire alors voici ma lettre !

Déjà je voulais te remercier, tu sais, je n’ai pas pensé à toi depuis des années car je ne croyais plus en toi! Je l’ai vue ma maman, mettre le cadeau à ta place il y’a maintenant plus de 20 ans , je m’en doutais, mais quelle déception quand même !

Aujourd’hui sûrement plus de 20 ans après, je pense à toi, à comment Petit-Loup va croire en toi bientôt, et à la magie que tu apportes dans les yeux de tellement d’enfants !

Alors je sais, il y a ceux qui disent que faire croire au Père-Noel à ses enfants c’est leur mentir !

Je dirais aux sceptiques qu’ils n’ont jamais dû observer des enfants qui visitent ta maison, ou qui attendent leur tour pour te voir ou encore qui t’écrivent leurs souhaits de Noël !

Ils sont si heureux, et remplis d’espoir que toute leur liste toute entière sera délivrée le soir de Noël !

En plus, je sais qu’au fond tu n’es qu’une invention de nos chers amis de Coca – Cola, que dans d’autres cultures ils ne fêtent que les Rois en janvier, ou encore la Saint-Nicolas ! Et je sais aussi qu’on consomme sûrement tous trop sans réfléchir « juste parce que c’est Noël »…

Mais tu sais Père Noël, maintenant que j’ai mon Petit-Loup, je vais me réjouir que décembre arrive , qu’il me demande de t’écrire et de voir des étoiles dans ses yeux !

J’ai mis tous mon coeur à choisir des jolies décorations pour notre sapin, à bricoler un joli calendrier de l’avent et à faire en sorte que la magie s’installe vite dans notre petite maison ! Alors merci, car pendant longtemps Noël n’avait plus aucun sens pour moi et à travers mon Petit-Loup j’ai envie de m’y remettre!

Tu sais , un peu comme chez toi, ici l’hiver est froid, gris, parfois maussade même ! Les jours sont courts et la lumière du soleil nous manque ! C’est la fin de l’année tout le monde est fatigué … Mais en décembre, de la lumière il y en a partout à nouveau, grâce à toi, à Coca-Cola, à nous tous quoi, qui faisons vivre cette fête !

Du coup, tu te demandes quand est-ce que je vais te demander des cadeaux ?

Alors voici, j’ai été sage cette année ( je pense bien plus que certaines autres années).

Donc, j’aimerais les choses suivantes s’il te plaît :

Ralentis un peu le temps que mon Petit-Loup ne grandisse pas trop vite

Fais en sorte que la magie autour de toi continue encore de longues années et donne-la à tous ceux qui manquent de magie

Attention aux sucreries, ton ventre grandit à vue d’œil et tu sais que le diabète est dangereux !

N’oublie pas de bien te couvrir, dehors tu vas avoir si froid !

Père Noël, en vrai, je ne te demande rien, c’est moi qui dois dépenser pleins de sous pour les cadeaux, mais je voulais juste dire à tous ceux qui trouvent que ce n’est qu’une histoire commerciale…Je veux leur dire que bah pour moi la magie de Noël elle, elle est là, elle est réelle et tu n’as pas besoin de consommer à outrance pour la faire vivre ! Les enfants sauront bien assez vite que ces histoires ne sont pas vraies, alors c’est quoi dans une vie, 6 voir 7 Noël, (si t’as de la chance), où on parlera de toi.. quand on y pense ce n’est rien du tout !

Alors que ce mois de décembre soit rempli de lumière pour toi et tout le monde ! On se réjouit d’avance de te voir dans tous nos magasins !

PS : ne mange pas tous les biscuits que tu trouveras , souviens-toi du diabète que j’ai mentionné plus haut ! J’espère que tu me liras !

Bisous bisous petit papa Noël…

Mylene

Je travaille….un peu…beaucoup…TROP !

Bonjour, Bonjour !

Je te retrouves aujourd’hui pour te parler de comment j’essaie de concilier mon travail et ma vie de maman.

Je suis cheffe de projet dans une entreprise américaine et travaille officiellement à 90% ( 35 heures), je suis en congé le mercredi après-midi,  mais en réalité j’en fais en moyenne 42 à 45 heures.

Quand je suis tombée enceinte, j’ai demandé un 80% ou un 90% sachant que le 80 me serait très probablement refusé car être absente une journée entière avec mon poste était impossible pour mon employeur. Donc, j’ai finalement eu mon 90% que j’ai quand même obtenu qu’un mois avant de revenir travailler alors que je l’ai demandé en début de grossesse…mais passons.

J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand mon congé maternité s’est terminé, je ne voulais pas quitter petit-loup. Je suis arrivée au travail avec mon nouveau poste et bah on peut dire que j’ai été directement mise dans le bain. J’ai même pas eu le temps de réfléchir qu’on m’a donné beaucoup de projets.

Pendant ma grossesse, j’ai vraiment trop travaillé, certains jours presque 14 heures et je m’étais promis que quand petit-loup serait arrivé je ne le referai jamais. Mais ça c’était la théorie. Très vite j’ai repris les mauvaises habitudes et je ne voyais pas petit-loup de la journée parfois.

Donc voilà, aujourd’hui je continue à faire des horaires pas possibles, à clairement ne pas voir assez mon petit-loup et à me questionner sur mon futur…Ce n’était pas la vie que j’imaginais, j’ai fait un enfant car j’avais envie d’en avoir un, de m’en occuper, et non pas de l’apercevoir entre deux journées de boulot.

Personnellement je trouve que la société n’essaie pas d’aider les femmes qui veulent une carrière, comme si on devait choisir entre avoir un enfant ou une carrière, et pourquoi ?

Pourquoi, on ne nous laisse pas travailler à temps partiel même dans des postes à responsabilité en sachant que cela a été prouvé maintes fois que les employés sont plus engagés, heureux et surtout productifs ?

Pourquoi on se sent coupable de faire des enfants et « d’abandonner » notre employeur pendant plusieurs mois ?

Pourquoi je dois réfléchir avant de faire un enfant « aux conséquences » que ça peut avoir sur mon emploi ?

Je ne t’abandonne pas très cher employeur, je ne te crée pas de problèmes, je fonde ma famille et je te promets je vais revenir, et quand je vais revenir je ne serais pas plus souvent absente, ou moins productive juste parce que je suis MAMAN. Je serais là même employée, sûrement bien plus heureuse si  je pouvais concilier mes deux vies. Par contre, en effet, tu me verras bien moins productive si tu me donnes moins de responsabilités, ou moins de possibilités d’évolution que les autres juste sous prétexte que j’ai un enfant ou que tu penses que je vais remettre ça bientôt.

J’aimerais réellement trouver un meilleur équilibre, car en toute honnêteté j’aime travailler mais surtout je DOIS travailler et tant qu’à faire autant que ce soit agréable et que je me sente épanouie.

La culpabilité est lourde envers petit-loup, mélangée avec un besoin de me sentir utile et surtout une impuissance comme si je n’étais pas capable de tout faire en même temps.

Alors voilà, je regarde et cherche où et à quelle mesure je peux trouver un meilleur équilibre, tout en essayant de suivre mon plan de carrière. Mais je serais prête à changer clairement de voie si cela me permet de trouver ce précieux équilibre que je n’ai pas encore.

Si seulement il faisait moins froid en Finlande ou Suède pour pouvoir voir comment ils appliquent leur méthode de travail là-bas qui sont bien intéressantes. ( En Suède tu as le droit jusqu’à 2 ans de congé maternité à se partager avec le mari bien évidemment !)

Si tu veux tout savoir ce blog fait partie de ma remise en question, j’ai eu besoin de m’arrêter à un moment il y a quelques mois et prendre du recul, et trouver ce qui me faisait du bien et surtout me changerait les idées de cette folie de travail.

Et toi ? Tu travailles, comment ça se passe pour toi  ? Racontes-moi je serais contente de me sentir moins seule dans cette situation !

Bisous Bisous

Mylène

[TAG] L’enfant que j’étais….

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui je te retrouve pour un petit TAG que la blogueuse Picou-Bulle a lancé il y a quelques jours !

D’ailleurs n’hésite pas à aller faire un tour sur son blog il est super ! T’as juste à cliquer sur son petit nom ci-dessus !

C’est vrai que toutes les mamans qui tiennent un blog partagent énormément de leurs enfants alors elle a lancé ce TAG pour qu’on partage un peu plus sur nous et j’ai trouvé ça super !

L’enfant que j’étais était une enfant…

Pipelette, pour ceux qui me connaissent ce n’est pas une surprise vu que je le suis toujours !

J’adoooooooore parler et j’ai un débit assez rapide ce qui fait que je dis beaucoup de choses (probablement pas toujours intéressantes), mais j’adore ça, et ce depuis que je suis en mesure de parler. J’étais aussi assez extravertie je n’ai jamais été timide et adorais aller vers les autres. Sinon j’étais aussi un ange à l’école (comme sur la photo ci-dessous) et un démon à la maison – bon ça c’est ma mère qui le dit je n’ai pas de preuves  🙂 – je veux des preuves Maman!!! – , mais il semblerait que je changeais radicalement d’atittude dès que j’arrivais à la maison !

IMG_0956.PNG

L’enfant que j’étais avait pour jouet préféré…

Beaucoup, beaucoup, beaucoup de Barbies, que je déshabillais. démembrais, coupais les cheveux, bref j’adorais maltraiter les barbies. Il n’y a pas longtemps je m’en suis détachée  et je dois dire que c’était pas beau à voir un vrai carnage !barbie.PNG

L’enfant que j’étais se régalait de…

Chocolat !!!! (Tiens me rends compte que je n’ai pas beaucoup changé en fait, enfin mis à part la maltraitance de Barbie, me suis soignée depuis!)….vers mes 2 ans je chantais toujours « Chaud cacao, chaud chaud chaud chocolat ». J’avais aussi des habitudes un peu bizarres, pour le dîner je prenais une cuillère de soupe, ensuite une cuillère de petit suisse et ensuite un peu d’eau et j’alternais comme ça tout mon repas. Sinon, (encore selon ma mère), j’étais très difficile à table et à part les Kinder je n’aimais pas grand chose…. ( j’ai changé depuis….enfin presque….)

L’enfant que j’étais s’est un jour fait gronder parce que…

j’ai volé dans un magasin. Je n’en suis pas fière mais je me suis laissée porter par les autres copines et dès le premier coup me suis fait prendre, c’était pas très drôle ! Le deuxième exemple auquel je pense c’est quand je voulais un pain au chocolat avant de manger en faisant les courses, et ma tante (bisous tata si tu passes par là) elle me l’a refusé et a obligé mon père à me gronder…donc gros scandale de ma part comme il se doit en petite chipie que j’étais ! Et pour l’anecdote j’en ai voulu à ma tante pendant des années ensuite!

L’enfant que j’étais rêvait de…

Alors j’avoue que c’est une bonne question…je n’ai jamais eu de vocation et je n’étais pas une grande rêveuse, mais je suis passée par les « standards », maîtresse, avocate, maman  – oui oui je t’assure je voulais déjà être maman étant petite – , et à part maman je n’ai réalisé aucun de ces rêves et m’en porte très bien 🙂

J’en ai réalisé bien d’autres que je n’imaginais même pas à cet âge-là.

L’enfant que j’étais lisait…

Alors je ne sais pas si tu connais la série de livres  « Danse », j’adorais lire les aventure de cette petite fille Nina qui était en école de danse classique à Paris, sinon Harry Potter aussi et bien évidemment Max et Lili.

danse.PNG

L’enfant que j’étais trouverait mon moi de maintenant…

sympa, j’espère ! haha

Je crois qu’elle serait fière de moi, car je suis restée assez fidèle à ce que j’étais enfant. Spontanée, sociable, battante, un peu peste (pour pas dire chieuse) encore et surtout PIPELETTE !

Alors voilà, j’espère que ce petit partage assez personnel te fera sourire ( t’as le droit de te moquer ), et si t’es maman blogueuse je me réjouis de lire ton TAG, sinon si t’es juste une maman sans blog – oui oui t’as le droit hein, je te juge pas –hésite pas à commenter ici ou sur mon instagram @mamancree me réjouis de vous lire toutes !

Bisous Bisous

Mylène

Billet d’humeur – Petits bonheurs

Bonjour Bonjour,

En ce lundi matin maussade quoi de mieux que nous rappeler des petits bonheurs du quotidien ?

Je pense que tous les parents qui vont me lire pourront se reconnaître ici !0249dd7b5e99d89a9a1052a0e4184b91--simple-pleasures-french-quotes

On peut parler 2 secondes d’à quel point nos petits bouts nous remplissent le coeur ? Ces derniers temps petit-loup ne fait que d’apprendre de nouvelles choses et je peux te dire que mon coeur se sert chaque fois un peu plus quand je le vois évoluer !

Que ce soit les tous premiers mots qu’il dit tant bien que mal : doudou – pied – main – voirvoir (pour au revoir) – !

Ou quand il imite les animaux et aboie comme un tout petit chiot !

Qu’il m’imite quand je me maquille !

Qu’il commence à essayer, je dis bien essayer de chanter !

Bref, tout ça pour dire que oui c’est lundi, oui il pleut, oui il faut bosser, mais est-ce que toi et moi on arrive à trouver des petits bonheurs qui nous rendent le début de semaine plus facile ?

Allez, j’attends tes commentaires, dis moi quels sont tes petits bonheurs rien qu’à toi…tu verras ton lundi sera sûrement plus facile après y avoir réfléchis !

Bonne journée et bonne semaine !

Bisous Bisous

Mylène

[TAG] – Vis ma vie de Maman

Un petit tag sympa tourne en ce moment dans la blogosphère parentale… et je me suis dit quoi de mieux que ce petit TAG pour qu’on puisse mieux me connaître !? C’est grâce au blog Colombesmum que je l’ai découvert 🙂

Vous êtes tous prêts ? Alors c’est parti !

1. Présente-toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

Alors je m’appelle Mylène, j’ai 29 ans et je suis cheffe de projet dans une entreprise de technologie et j’ai commencé ce blog quand j’étais en congé maternité ! Ensuite la vie a repris le dessus, et maintenant je reprends le dessus sur la vie 🙂 et je me relance !  J’ai un petit-loup d’amour qui s’appelle Alexis et qui a maintenant 15 mois.

2. Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Alooooors, non ! Je n’ai pas eu cet instinct de JE SAIS que c’est une fille ou un garçon ! Je voulais une fille, rien qu’une fille ! J’ai plusieurs nièces alors je ne m’imaginais pas avoir un garçon…mais je me suis dit « tu veux tellement une fille que tu auras un garçon » alors j’essayais de me préparer psychologiquement ! Je l’ai su très vite au deuxième rendez-vous ! Déception pendant 5 minutes et maintenant je ne pourrais imaginer avoir une fille 🙂

3.Maman au foyer ou maman au travail ?

Maman au travail, maman beaucoup trop au travail ! Je suis à 90% j’ai donc mes mercredis après-midi, mais je fais beaucoup trop d’heures et j’ai un travail qui ne s’arrête jamais donc voilà ! Mais si possible j’aimerais réduire mon temps de travail !

4. As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Un tatouage, ce sont trois triangles c’est un symbole de la famille ! Il y a papa, maman, et petit-loup ! Et j’ai la possibilité de rajouter un trait si bébé 2 il y a !

Sinon j’ai aussi un joli bracelet que le papa m’a offert à la maternité et qui ne m’a JAMAIS quittée depuis que petit-loup est né !

 

5. As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Je crois que oui ! Quand il a été malade les premières fois ou quand tu sais au fond de toi que quelque chose ne va pas ! Mais le plus flagrant pour moi ce furent toutes ces nuits où je me réveillais et environ 2-3minutes après, petit-loup pleurait, comme si je sentais que ça n’allait pas avant même qu’il ne pleure !

6. Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Haha ! Oui, c’est grave ? J’en ai même 3, les 3 que j’ai fait le même jour ! Car mon mari daltonien ne voyait pas la bande sur le premier test alors j’en ai aussi fait un digital pour lui prouver que c’était vrai 🙂

IMG_7387

7. As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Alors pas du mal, mais disons que je garde tout pour le moment, au cas-oú pour bébé 2 !

8. Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

Ohhh s’il y en avait qu’un ! Je suis « folle » comme dit si bien mon mari. Des colis arrivent régulièrement à la maison et j’ai du mal à me contrôler, autant pour petit-loup que pour moi ! Donc il y a toujours un prochain achat qui me trotte dans la tête ! En ce moment c’est la doudoune pour petit-loup de chez Ikks. J’attends les ventes privées pour me ruer dessus !

9. On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Je n’ai qu’un enfant donc je ne peux pas dire, j’ai pratiquement tout acheté, sauf 5-6 objets qu’on se prête entre copines mamans ! La première baignoire, le cododo, quelques jouets ! Tout ce qu’on utilise très peu de temps ! On a plutôt investit sur poussette, lit, siège-auto ! Je pense que pour bébé 2 ce sera pareil, mais on verra bien !

10. Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins…

Hum, mon mariage ? Vu que j’ai eu ma demande quand petit-loup avait à peine 2 mois et que le mariage a eu lien en juillet cette année  ? Je pense c’est un fait plutôt marquant 🙂

Sinon je pourrais te dire que toutes les évolutions de petit-loup sont un fait marquant mais ça serait ennuyant !

11. As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Oui, comme tout le monde non ? Ce serait mentir que de dire l’inverse ! Nuits courtes, pleurs inexplicables etc etc ! Je pense qu’on passe toutes par là !

12. Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-iil changé depuis ?

J’en voulais 2, et j’en veux toujours 2, mais on verra d’ici là, pour l’instant on profite de petit-loup autant que possible !

 

Voilà j’espère que ce petit TAG t’as plu et que ça t’a permis de me connaître un peu plus !

N’hésite pas à suivre mes aventures en t’abonnant au blog ou en me suivant sur Instagram !

Bisous Bisous

Beaucoup plus ci-dessous!

Et voilà !

Tout d’abord les présentations, je m’appelle Mylène et j’habite à Genève, en Suisse.

Je suis maman depuis le 21 Juin 2016 d’un adorable Alexis. Ce petit bonhomme a bien évidemment changé ma vie, et m’a donné la force de commencer ce blog.

Ce blog sera en français mais également en anglais afin de toucher le plus de gens !

Ici vous trouverez des articles sur ma nouvelle vie de maman, et j’essaierai également de partager tous les bon plans que je trouverai!

N’hésitez pas à commenter, suggérer et partager vos expériences !

Suivez-moi sur instagram pour toujours restez connectés @mumancree !

—————————

Here we go !

First things first, my name is Mylene, I live in Geneva – Switzerland and I became a mom on June 21st 2016 of a sweet baby boy : ALEXIS !

This little guy changed my life, my way of seeing things and gave me strength to start my blog.

This blog will be in English and in French so I can touch the most people. I feel it’s important to stay connected to my region and therefore french is needed…

I will be writing about my new life as mom but also I will share all the tips that I may have, DIY, cool websites etc.

I hope you will enjoy reading and do not hesitate to leave any comments, suggestions and share also your experience !

Follow-me on Instagram @mumancree

Je culpabilise… Mais je me soigne ! 

– Ah bon tu le couches sur le dos toi ? On ne faisait pas comme ça à l’époque !

– Tu lui donnes le sein à la demande ? Moi j’ai toujours fait patienter mes enfants et ils se portent bien aujourd’hui !

– Tu n’allaites pas ? Pourquoi ?

– Tu es sûre qu’il n’a pas froid ?

Je suis sûre que bon nombre d’entre vous aura déjà entendu une de ces phrases .. Elles peuvent venir de partout, famille, amis ou simple inconnu croisé dans la rue !

A ce genre de questions, nous , nouvelles mamans que nous sommes, nous nous justifions. Mais pourquoi enfait ?

Parce qu’on culpabilise ! De quoi ? De TOUT ! De ne pas être à la hauteur, de mal faire etc.

Il est déjà assez difficile de se faire une idée de ce qui est bien quand – le pédiatre – la sage-femme – la pharmacienne et j’en passe – se contredisent dans absolument tous les domaines.

Alors non Monsieur je n’allaite pas ! Mais ce n’était malheureusement pas un choix! Suis-je obligée de vous raconter tous mes problèmes post-partum ?

Non Madame mon fils n’a pas froid.. Comment je le sais ? Bah écoutez , croyez moi si vous le voulez mais sachez que j’ai fais cet enfant et que je commence un peu à le connaître !

Alors à vous tous, amis, famille, connaissance, mais surtout à vous tous les inconnus dans la rue !

Je ne vous connais pas – vous partez sans doute d’un bon sentiment – mais vos conseils ne m’intéressent pas et sachez également que nous n’avons JAMAIS envie de vous donner notre bébé alors ne demandez pas !

Je fais comme je peux mais surtout au mieux et avec amour ! Désormais j’essaie de ne plus me justifier vu que ça ne regarde personne, mais j’avoue qu’il a fallu quelques semaines avant de pouvoir répondre à ce genre de questions sans donner toutes les raisons de mes choix !

Alors merci de reflechir à deux fois avant de poser des questions, car parfois les raisons ne nous appartiennent pas et être maman c’est déjà bien assez difficile sans avoir besoin de vos regards condescendants !

ABE