Week-end last minute au Safari de Peaugres !

Bonjour Bonjour,

Aujourd’hui je te retrouve pour un petit article sur le Safari de Peaugres qui se situe à 60km de Lyon. Je t’avoue que je n’avais pas beaucoup d’expérience en « Safari, Zoo etc. » mais celui-ci nous a particulièrement plu alors je voulais partager tout ça avec toi car il y a une partie que tu fais à pied et une autre partie en voiture !

Nous sommes partis un samedi matin de Genève pour rejoindre Peaugres et son Safari. Nous cherchions où allez ce week-end là car nous avions besoin de bouger, et ma belle-soeur nous a soufflé l’idée donc vendredi soir à 23h on décidait de partir le lendemain !

IMG_0819

Arrivés au Safari après environ 2 heures de route, il était l’heure de manger, et je te le dis aussi honnêtement que je le peux, la cantine du Safari est D E G U E U L A S S E ni plus ni moins. On a pris des nuggets frites car c’était ce qui avait l’air le moins pire, et tu ne vas pas me croire mais apparemment on peut louper des frites oui oui. Donc si tu as l’opportunité de manger ailleurs fais-le 🙂

Mis à part cette mise en bouche pas très ragoûtante, on a commencé la visite du parc et là, waaaaaw, que c’est joliiii !

Plus sérieusement j’étais étonnée par la taille du parc et sa diversité d’animaux ! Tout est super bien indiqué et les animaux ont un espace fou ce qui rend la visite bien plus agréable. Dès ton arrivée dans le parc tu as ce magnifique étang et derrière des dizaines et dizaines de flamants roses.

IMG_0822

Ce qui m’a le plus marqué c’est la quantité d’espaces ludiques qu’il y a dans le parc. Il y a devant chaque enclos ou quartier d’une certaine espèce, des jeux / informations pour les enfants. Petit-loup est évidemment bien trop petit, mais il faut dire que nous avons remarqué que les enfants plus grands s’y donnaient à coeur joie.

Chaque couleur correspond à un thème, avec des défis, ou de la pédagogie.

 

Et c’est sur que tu trouveras ton bonheur entre les guépards, girafes, lions, tapirs, chèvres, poules, pingouins, wallabies, koalas, renards, singes et oiseaux en tout genre. Et j’en oublie très certainement pleins d’autres.

Un des petits plus aussi c’est qu’il y a un enclos avec dès chèvres où les enfants peuvent y entrer et caresser les petites biquettes. Des animations quand les rongeurs sont nourris et des specatcles.

Après une bonne heure dans le parc (en sachant que petit-loup n’a que 16 mois et que nous n’avons fait aucun de ces défis etc, donc je pense que tu peux y passer bien plus longtemps que ça), on a pris la voiture pour faire le côté Safari.

Pour la petite anecdote, mon mari me dit ah bah c’est cool le Safari c’est avec notre voiture et je me suis moquée de lui en disant qu’il était fou et que bien-sûr que non ça allait être genre un 4×4 du parc etc…bon bah je n’ai pas fait la maligne longtemps c’était bien dans notre voiture le Safari haha 🙂

Pour le coup, je ne savais pas à quoi m’attendre et là, tu vas rouler encore 1 heure en voiture dans un espace I M M E N S E et tu vas faire un petit tour du monde depuis ta voiture.

Tu commenceras par l’Afrique du Nord, où tu trouveras, chameaux, autruches, hippopotames et girafes au bord de ta fenêtre.

IMG_0883

Ensuite tu partiras en Amérique pour voir des bisons, des ours, et j’en passe.

Et les ours, tu les verras ! C’était incroyable il y en avait des dizaines et ils marchaient tranquillement a littéralement 30 centimètres de ta voiture, c’était si impressionnant.

IMG_0892

Tu dois attendre qu’ils traversent tranquillement la route. Pour petit-loup le Safari voiture était moins intéressant, du moins il avait plus de mal à voir les animaux depuis son siège-auto. Sauf  les ours quand ils passent vraiment juste à côté..mais nous les adultes on était tout contents !

On a même eu la chance de voir des oursons jouer et c’était assez mignon !

 

Finalement, tu finiras en Afrique du Sud pour voir des rhinos, zèbres et j’en passe.

IMG_0886

Je ne te dis pas à quel point on était contents d’y être un week-end d’octobre car il n’y avait pas foule. Particulièrement pour le Safari voiture, je pense que quand il y a du monde ça doit être très désagréable. Tu dois rouler au pas, et évidemment tout le monde s’arrête quelques secondes pour faire des photos, mais bon on a quand même vus quelques personnes qui s’arrêtaient longuement, ou des gens dépasser et faire n’importe quoi, donc j’imagine qu’un dimanche du mois d’août ça doit être moins tranquille.

Alors voilà, après avoir fini le tour en voiture, on est partis sur Lyon, on s’est fait une belle terrasse quelques magasins et une jolie promenade, on a dormi sur place et le lendemain on est rentrés !

C’était un week-end spontané à la dernière minute qui a été magique autant pour petit-loup que pour nous !

J’espère que cet article t’as plu ou t’as donné envie d’aller voir ce Safari, n’hésite pas à laisser tes commentaires, à t’abonner au blog et à aller visiter mon instagram si tu veux avoir de mes nouvelles autrement @mamancree !

Bisous Bisous

Mylène

Publicités

Parler deux langues à son enfant !

Bonjour Bonjour,

Aujourd’hui je te retrouve pour un thème qui me tient tout particulièrement à coeur !

Parler deux langues à son enfant !

La théorie

Je suis d’origine portugaise, mais née en Suisse donc parler deux langues a toujours fait partie de ma vie. Mes parents ne parlaient que portugais à la maison, et le français est venu plus tard grâce à mon frère de 8 ans mon aîné et bien-sûr à l’école.

Quand je suis tombée enceinte il était pour moi évident de vouloir que mon enfant parle ma langue maternelle. Néanmoins, le papa étant Suisse et ne parlant que le français je me suis vite rendue compte que ça n’allait pas être si simple, vu que le portugais serait sa langue minoritaire.

Tout d’abord, je voulais trouver une nounou portugaise, je me suis dit au moins ça fera toujours deux jours par semaine où il entendra du portugais ! Et on a eu de la chance on en a trouvé une super !

Ensuite, je me suis dit, bah c’est facile tu ne lui parleras exclusivement qu’en portugais, enfin ça c’était la théorie……

La pratique

Petit-loup est arrivé et ce n’était pas si simple tout au début de lui parler portugais – déjà parce que c’est un monologue qu’on fait avec nos enfants au début, donc français portugais anglais, peu importe ça reste un monologue – et surtout car je trouvais bizarre de dire quelque chose à mon enfant et qu’autour de moi personne ne comprenne ce que je lui dise ! Je trouvais ça limite malpoli.

Néanmoins, grâce à mon mari qui trouve vraiment chouette que je lui parle en portugais, (et à qui ça ne dérange pas de ne pas comprendre chaque mot que je dis à petit-loup) j’ai tenu bon, et je dois dire que maintenant depuis qu’il a environ 10 mois, je ne lui parle qu’en portugais (bon ok parfois je dis encore des mots en français, du genre raton-laveur ou céleri que je ne connais pas en portugais – Honte à moi !)Et d’ailleurs je suis assez contente que certains de ces premiers mots soient des mots en portugais !

Quelle joie quand je l’entends dire « Papiii » « Papiiii » qui est le diminutif de « Papinha » – qui veut dire purée pour bébé mais que j’utilise pour dire nourriture en général.

Ou encore « pé » pour pied ou Olaaaa pour dire bonjour. Je te rassure, il dit aussi « Maarcii » et quelque chose qui rassemble à au revoir.

Pour m’aider, j’ai acheté pas mal de livres en portugais, et je lui chante des chansons qu’en portugais également! Maintenant même Papa chantonne en portugais c’est adorablement drôle !

Avoir deux langues est un atout dans la vie, et pour tous les gens qui auraient peur que ça ralentisse le développement du langage, les études ont prouvé qu’il n’en était rien, bien au contraire.

Quelques petits conseils pour parler une deuxième langue à son enfant


Adresse-toi à ton enfant dans ta langue maternelle et uniquement dans ta langue maternelle. Quand tu joues, quand tu le changes, quand tu lui lis un livre. Autant que possible ne lui parle que dans ta langue maternelle


Multiplie les occasions où ton enfant va entendre la langue minoritaire, afin d’être sûr qu’en plus de la comprendre il la parlera également ! En trouvant une nounou ou des gens autour de toi qui parlent la langue également.


Sois très positif autour de cette langue minoritaire pour lui donner envie de la parler. Vu qu’il sera confronté à la langue majoritaire il va l’associer ça avec des amis, des gens et il se peut qu’il rejette la langue minoritaire pour ressembler aux autres.

Petites infos intéressantes:

Après 7 ans le cerveau de l’enfant a atteint un seuil de maturation qui ne lui permet plus d’apprendre une langue de façon intuitive.


Il est normal qu’un enfant jusqu’à 4 ans confondent les deux langues.


Il est courant que l’enfant n’apprenne pas les deux langues de la même manière. Il aura peut-être plus de vocabulaire dans une, et une grammaire meilleure dans l’autre.

Erreurs à éviter

Je sais tu es un parent parfait et tu ne fais pas d’erreurs, mais bon dans le doute on les laisse là quand même ! 

Rire de lui – il est normal qu’il fasse des erreurs et qu’elles soient drôles, mais il ne faut pas lui donner l’impression qu’on se moque ! ( Par contre se moquer de l’autre parent qui essaie de parler la langue minoritaire, on y va à fond 🙂 )


Le tester  – il n’est pas la pour passer un examen, il faut que ce soit fait dans la joie et la bonne-humeur, et surtout à son rythme !


Le forcer et je pense que c’est une partie difficile – parfois il va refuser de parler la langue minoritaire et il va falloir respecter, tout en continuant à lui proposer cette langue. Je pense que si ça m’arrive je serai frustrée mais bon ça peut être des passades et en persévérant ça reviendra peut-être.


Alors voilà, je pense que je lui rends service pour plus tard – personnellement ça m’a rendu service d’avoir deux langues d’entrée de jeu – mais surtout j’aime un peu très égoïstement, avoir ce petit jardin secret car on parle dans notre langue rien qu’à nous. J’espère vraiment qu’il la parlera, mais s’il la comprend bien je serais déjà très heureuse !

Et toi, tu lui parles en quelle langue à ton enfant ? Dis-le moi dans les commentaires si tu as une expérience bilingue à la maison également j’aimerais savoir comment ça se passe pour toi !

J’espère que l’article t’aura plu et n’hésite pas à t’abonner pour recevoir mes nouveaux articles et à faire un tour sur mon instagram pour d’autres type d’aventures : @mamancree

Bisous Bisous

Mylène

Premier bilan : 6 semaines / Where are we after 6 weeks ?

Alexis_09_b&w.jpg
Alexis 9 jours – Photo by : Emilie Castelain photographie (www.emiliecastelain.com)

6 semaines, 6 semaines que ce petit bout d’amour est né, et 6 semaines que ma vie a changé.

Alors voilà, petit bilan après 6 semaines ?  JE NE SUIS PAS DU TOUT FATIGUEE ! (vous me détestez je sais mais n’arrêtez pas de lire tout de suite )

Je croyais que je n’étais pas fatiguée, jusqu’à ce qu’on laisse le bout de chou pour la première fois une nuit entière chez ses grand-parents. Après la larme versée au moment du aurevoir, avec son papa nous sommes partis dîner.

Nous avions tout un plan pour cette soirée, un bon restaurant, profiter du beau temps, se promener au bord du lac, et peut-être même boire quelques verres !

Sauf qu’arrivés au restaurant, il semblerait que les 6 dernières semaines nous soient arrivées dans la figure d’un coup d’un seul, sans crier gare, et la fatigue qui va avec également.

Arrivée au restaurant : 19h30

Arrivée à la maison : 21h15

Dodo : 22h00

Je ne m’attendais pas à me sentir si exténuée, moi qui croyait que je tenais bien la route, que nenni ! Après 12 bonne heures de sommeil, j’ai pu enfin comprendre le pouvoir magique de ce bébé. La force qu’il est capable de nous donner est impressionnante.

Alors oui, je vous rassure, après 9 mois de grossesse, une sciatique, un accouchement, des biberons et des couches, JE SUIS FATIGUEE !

Mais pour tenir le coup notre petit bout a décidé de nous sourire, des vrais sourires ! Et quand je pense que c’est que le début ! Vivement les prochaines semaines !


6 weeks, 6 weeks that this baby has come and changed my life !

So where are we after 6 weeks ? Well, I AM NOT TIRED AT ALL !! ( I know you hate me but don’t stop reading yet)

I thought I was not tired up until we let our baby boy for his first night at his grand-parent’s. After tearing up when I left him, with his dad we went to the restaurant.

We had the night all planned out, nice restaurant, enjoying the weather, walking by the lake, and maybe have some drinks..

Reality –

Arrival time at restaurant : 7.30pm

Arrival time at home :9.15 pm

Sleeping time : 10.00pm

I didn’t expect to feel so exhausted, I thought I had it together but noo. After 12 hours of sleep I finally understood that this baby is magical. He has the power to stop feeling tired and gives you incredible strength.

So yes, to reassure you , after a pregnancy, labor, c-section, bottles and diapers, I AM INDEED TIRED.

But this cutie, after 6 weeks decide to start smiling, and it’s worth all sleepless hours ! Can’t wait for the next weeks to come.
Follow on Instagram @mumancree